• Maruch Mendes Perez est un personnage etonnant. Indienne du village au coeur de la montagne, qui depend de San Juan Chamula, elle vit comme tout son peuple dans une extreme pauvrete. Ca ne l'a pas empeche d'adopter une famille entiere, la mere et ses 6 enfants, a la mort du pere. Elle se considere comme leur grand'mere (Maruch a 56 ans) et elle se debrouille pour nourrir tout ce monde. Elle ne parle que le tzotzil, mais est curieuse de toutes les langues, rit des mots qu'elle apprend. Une tres forte personnalite, avec une vie interieure lunineuse et une intelligence vive.

    (de gauche a droite: Sebastian, sa mere Dominga, Lucas, Maruch et devant elle Manuel, Schvel et devant elle Marian, Maria)

    1 commentaire
  • <?xml:namespace prefix = o /><o:p>J'en profite pour vous montrer l'etonnant costume de Zinacantan, tres different de ceux des autres villages. On rencontre beucoup de femmes de ce village a San Cristobal, qui vendent dans les rues, drapees dans leurs jupes et leurs etoles aux broderies bleues tres chargees. Mais elles ne veulent pas etre photographiees. Alors voici un costume que portent les hommes de Zinacantan et qui est expose au Centre cooperatif.</o:p>

    votre commentaire
  • Ils vivent dans plusieur cabanes : l'une sert de cuisine, baraque de planches disjointes, noire et tres enfumee. La mere, Dominga, prepare les tortillas. D'un seul geste circulaire elle etale la pate de farine de mais qu'elle tapote un peu et en sort en quelques secondes une tortilla circulaire parfaitement reguliere. Elle les met ensuite a cuire sur un plateau rond metallique pose sur les braises du foyer, fait a meme le sol, et les depose dans une calebasse. C'est leur nourriture de base.

     


    votre commentaire
  • C'est un bon jour, on a apporte du poulet, chacun en met des bribes dans sa tortilla roulee pour en faire un "taco". Il y a aussi de la sauce piquante et un petit bol de pomme de terre ecrasee en une puree gluante, qui se roule aussi dans les tortillas.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> Ils nous demandent de chanter une chanson en francais, puis Maruch nous chante une chanson de son peuple.</o:p><o:p>Une petite video du chant de Maruch: http://www.dailymotion.com/video/x6h8f0_chant-indien-du-chiapas_music</o:p>

    votre commentaire
  • Chacun participe a la survie de tous. Les garcons font le charbon et ramassent du bois, pour leur usage et pour vendre. Ils sont fiers de poser avec leurs outils.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique