• Déjà 5 ans de coopération, de fraternité avec cette école au Sénégal, dans une banlieue très pauvre de Dakar.

    Je n'ai guère écrit dans ce blog, tout est sur notre site www.fatoukaba.org.

    En peu d'années, avec notre petite association "Ecole Fatou Kaba", créée en 2011 à Paris, de nombreuses actions ont pu être menées qui ont permis à cette école de 370 élèves de maternelle et primaire d'améliorer de beaucoup ses conditions matérielles, locaux, matériel scolaire, mais aussi ses méthodes pédagogiques, son ouverture sur le monde, un échange avec une école à Belleville. Des amitiés fortes se sont développées, une confiance, une connaissance et un respect mutuel.L'école Keur Fatou Kaba aujourd'hui

    Le secret de cette réussite: un directeur et une équipe enseignante, sans moyens mais fortement motivés, quasi bénévoles, ayant une vision claire de ce qu'ils veulent pour les enfants de ce quartier très défavorisé.

    Aussi, bien qu'ils ne nous aient rien demandé, à chaque étape ce sont eux qui déterminent leurs besoins, leurs priorités et nous les aidons en fonction des moyens que nous arrivons à réunir pour y répondre. Nous n'intervenons que pour conforter leurs conditions matérielles ou pour leur permettre d'accéder aux formations qu'ils souhaitent. Rien de ce que nous faisons ne les rend dépendants, mais ils sont au contraire chaque fois un peu mieux armés pour mener leur projet.

    L'école Keur Fatou Kaba aujourd'huiOnt pu ainsi être réalisés l'installation de l'eau dans l'école, des toilettes, des portes et fenêtres, un toit, la rénovation du bâtiment et la construction d'un étage, l'introduction de l'informatique pour les enseignants et les élèves. Mais aussi de nombreux bénévoles sont venus en mission à leur demande, un directeur d'école et un médecin retraités envoyés par l'association AGIRabcd, et d'autres pour réaliser des animations.

    Pour la 2e année, un jeune en service civique y passe l'année scolaire sur des projets d'animation.

    Tout cela, avec une petite association, sans locaux ni permanents, mais capable de réunir des bonnes volontés et des compétences sur un projet très concret.


    2 commentaires
  • Le 25 juin 2012 à 20h au Studio de l'Ermitage (8 rue de l'Ermitage Paris 20e) Festival Fatou Kaba: concert de solidarité pour réaliser cet été le toit de l'école Keur Fatou Kaba, à Guediawaye (Banlieue de Dakar) au Sénégal. Merci au Studio de l’Ermitage qui nous prête sa salle et aux musiciens qui viennent tous par solidarité.

    Cette école de 300 élèves est jumelée avec l’école élémentaire Tourtille, à Belleville, et des actions de solidarité ont déjà été réalisées : achat des livres scolaires, installation des portes et fenêtres, branchement d’eau et wc, formation des enseignants , tout cela grâce à des dons, des partenariats avec d’autres associations du quartier.  Coût du toit : 3000 euros.

    20h30 Blackpool et son univers Rock londonien
    21h30 Virna Nova, Rock & be, guitariste-intéprète au charme méditerranéen
    22h15 Bantunani, en tête d'affiche avec son Afrogroove & Nu-rumba
    Le tout animé par les vidéo-projections de Dan's


    contact : mail : ecolefatoukaba@gmail.com  site http://fatoukaba.org tél : 06 60 58 20 32/ 06 87 13 41 92

    Clip sur l'école : https://picasaweb.google.com/Ecolefatoukaba/ClipEcoleKeurFatouKaba?authuser=0&feat=directlink

    Bantunani: Mapworld http://youtu.be/JI2NQrjr95s
    Blackpool:
    http://www.myspace.com/blackpoolmusic

    Dan's http://www.lesangesduboulevard.fr/pages/Dans_Cordier-3201139.html

    Evenement facebook: http://www.facebook.com/events/466264056733752/

    Prix d'entrée: 10€, tarif réduit 8€ (chômeurs/étudiants)

    Studio de l'Ermitage http://www.studio-ermitage.com

    Places en pré-vente sur les réseaux Digitick et Fnac


    votre commentaire
  • C'est parti, le projet de partenariat et de soutien à l'école Keur Fatou Kaba, dans la banlieue de Dakar, a bien démarré. Voir articles ci-dessous pour quelques infos sur l'école.

    A ce jour, l'Ecole élémentaire Tourtille, à Paris (Belleville) est entrée en échange avec Keur Fatou Kaba, une ouverture sur le monde pour les enfants des deux écoles. En photo ce que leur ont fabriqué les petits sénagalais en gage d'amitié. L'association AGIRabcd envoie un formateur d'enseignants bénévole en retraite passer deux mois à Keur Fatou Kaba pour former les enseignants à leur demande. Les associations Microlithe (Paris 20e) et ADN travaillent sur l'équipement et leur formation à l'informatique. La FASTI (Fédération des Associations de Soutien aux Travailleurs Immigrés) et l'association Réunion-Dagana apportent leur soutien et leurs compétences. La MJC du Borrégo (Paris 20e) offre ses salles et le soutien de son réseau pour une initiative de solidarité pour faire connaître et collecter des fonds à l'automne.

    BREF, CA ROULE. ALORS, VOUS AUSSI, SOUTENEZ LES, par vos compétences et/ou vos dons. L'Association "Ecole Fatou Kaba" a été créée pour coordonner tout ça et chercher des fonds. La contacter à ecolefatoukaba@gmail.com. Adhésion (10 euros, 5 pour étudiants et chômeurs) et dons à envoyer à l'association, 19 rue du Soleil, 75020 Paris. http://fatoukaba.org


    votre commentaire
  • Guediawaye, banlieue de Dakar. Un homme qui refuse de voir disparaître son travail éducatif, une équipe de quasi bénévoles, mus par l'amour des enfants de cette banlieue populaire, et depuis 2002, l'école Keur Fatou Kaba vit. Aujourd'hui elle accueille 260 élèves et maternelle et primaire, tout cela sans aucun moyen, sans aucune aide. Et pourtant l'éducation est de bonne qualité, et ils doivent refuser des élèves, faute de place. Le comble, c'est qu'ils sont inspectés par l'Education nationale, comptabilisés dans les chiffres du Sénégal, sans que la moindre aide leur soit accordée. Mais ils ne se plaignent pas, ils continuent leur action éducative et sociale. Alors, pourquoi ne pas leur donner un coup de main??

    Vous pouvez voir un témoignage filmé de 16 minutes, avec l'interview du directeur et un tour dans les classes, sur http://www.dailymotion.com/video/xhyy05_ecole-keur-fatou-kaba-senegal-guediawaye_news


    votre commentaire
  • Ces gens là sont clairs, déterminés, émouvants, ne réclamant rien et faisant en sorte, sans aucuns moyens, que l'école se développe depuis des années. Aussi un mouvement de soutien et d'échange est en train de se créer en France, avec plusieurs associations et l'école de la rue de Tourtille (Paris 20e). Des enseignants retraités bénévoles de l'association AGIRabcd vont aller former les personnels de l'école, des échanges vont démarrer avec l'école du 20e parisienne, une autre association; Microlithe, se propose pour travailler à l'équipement et la formation en informatique et une association spécifique se constitue pour coordonnéer ces actions et récolter des fonds.

    Alors vous aussi, participez à cette coopération! Pour toute information écrire à ecolefatoukaba@gmail.com.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique