•  

    Cacarica, au cœur de la forêt tropicale du Choco, près de la frontière du Panama. Des populations afro-colombiennes et de petites communautés d'indiens Wounaan. Du 24 au 27 février 1997 sous prétexte d’agir contre les guérillas, en réalité pour mettre la main sur les terres, l’armée relayée par les paramilitaires a monté l’opération « Génésis », dirigée par le Général Rito Alejo del Rio, dans plusieurs localités du département du Choco. Hélicoptères, bateaux, fantassins, bombardements systématiques, terreur, assassinats et actes de barbarie sur la population civile. 3800 habitants ont dû fuir. Après 4 ans passés dans un stade de la ville de Turco dans des conditions inhumaines, une partie de ces réfugiés sont revenus « dans la dignité » et ont créé deux « zones humanitaires » sous protection internationale. Ils ont même obtenu la reconnaissance formelle de leurs droits sur plus de 100 000 ha. Ils ont construit une vie collective, en autosuffisance alimentaire. Ils ne veulent pas oublier et ont organisé en juillet 2010 une rencontre internationale pour lutter contre le projet d’autoroute transversale américaine qui met à nouveau en péril leur survie sur ce territoire. Un moment d'émotions fortes, auprès de gens courageux et fraternels. 

    Pour en savoir plus, voir l'album légendé http://picasaweb.google.fr/CatherineGegout2/ColombieCacaricaZoneHumanitaire?feat=directlink

     


    votre commentaire
  • La sénatrice colombienne Piedad Córdoba était en tournée en Europe pour promouvoir l'idée d'un processus de paix dans son pays et d'un "accord humanitaire" permettant un échange de prisonniers à savoir militaires et policiers détenus par les FARC contre combattants des FARC détenus par l’Etat colombien. Fin mars ont été libérés unilatéralement par les FARC deux militaires, Pablo Emilio Moncayo et Josue Daniel Calvo, grâce à l’implication décisive de Piedad Cordoba et du mouvement « Colombiens et Colombiennes pour la Paix ». Piedad Cordoba est venue solliciter le soutien des gouvernements européens et des associations pour une solution politique négociée du conflit qui ensanglante la Colombie depuis plus de 50 ans. 

    Vous pouvez suivre la conférence qu'elle a donné le 16 mars à Paris sur http://www.dailymotion.com/video/xd0quu_piedad-cordoba-paris-16-04-2010-1_news (espagnol et traduction française) ou en espagnol seul sur  http://www.dailymotion.com/video/xd1hz7_piedad-cordoba-en-paris-16-04-2010_news

    Une femme magnifique, directe et tenace. Sa lutte pacifique dérange, et pendant son absence, le procureur général de la nation de Colombie en a profité pour lancer contre elle des accusations aussi violentes qu'infondées. Vous pouvez la soutenir en envoyant un mail à europa@f-hijosdelmaiz.org


    votre commentaire
  • L’ONIC, Organisation Nationale Indigène de Colombie - plus de 50 organisations colombiennes, soutenue par la Fédération internationale des Droits de l’homme (FIDH) - a lancé une campagne « Parole douce, souffle de vie » pour la survie des peuples indigènes menacés d’extinction en Colombie, s'appuyant notamment sur les conclusions d'un rapporteur de l'ONU. Ils ont envoyé des délégués dans toute l'Europe pour rencontrer les associations, institutions, élus…

    Juvenal Arrieta, délégué de l’ONIC explique la situation dans une réunion publique le 16 mars 2010 à Paris, organisée par les associations CELAP, CSIA Nitassinan, CPCP, France Amérique Latine. Son exposé était très clair, aussi vous trouverez ci dessous le lien avec la vidéo de cette intervention, en plusieurs versions (bilingue, espagnol seul, français seul) comme outils pour faire connaître cette campagne. A diffuser sans modération. 

    Version bilingue 2 videos de 19 y 17 mn http://www.dailymotion.com/video/xcn8rv_colombie-onic-survie-peuples-indige_news

    Version français seul : 1 video de 16 mn http://www.dailymotion.com/video/xcni5a_colombie-l-onic-ay-paris-francais_news

    Version espagnol seul : 2 videos de 17 y 7 mn http://www.dailymotion.com/video/xcndh6_colombia-campana-onic-paris-1_news

    Voir aussi le site de l'ONIC: www.onic.org.co

     


    votre commentaire
  • La Onic, formada por unas 50 organizaciones colombianas, y respaldada por la Federación Internacional de Derechos Humanos (Fidh), lanzó una campaña "Palabra dulce, aire de vida" por la supervivencia de los pueblos indígenas en Colombia.

    Juvenal Arrieta, delegado de la ONIC, explica la situación en una reunión publica el 16 de marzo 2010 en Paris, organizada por las asociaciones CELAP, CSIA Nitassinan, CPCP, France Amérique Latine. Ver tambien www.onic.org.co

    Version castillana: 2 videos de 17 y 7 mn www.dailymotion.com/video/xcndh6_colombia-campana-onic-paris-1_news


    votre commentaire
  • La Minga indigena approche de Bogota.  Minga veut dire « travail collectif ». 15 000 personnes, peut-être plus, sur les routes de Colombie depuis 2 mois. Des familles entières, femmes, enfants, beaucoup de jeunes. Presque tous avec le bâton symbolique, à la fois pour la lutte et la marche... Ils marchent pour la terre, leurs droits territoriaux ancestraux attaqués et les ressources naturelles pillés, pour leur culture niée, pour la vie qui leur est arrachée (1500 indiens ont été assassinés depuis l'arrivée au pouvoir d'Uribe en 2002). C'est la marche de « la parole contre les fusils ». Une marche qu'ils revendiquent comme celle de tous, et pas seulement des indiens, pour le respect de la nature, pour la démocratie et la liberté. Impressionnants de dignité.

    <o:p>Au début le gouvernement d'Uribe a essayé d'empêcher cette marche, par la violence policière. 5 morts, de nombreux blessés. Un président qui les accusait d'être des terroristes et qui prétendait que la police n'avait pas d'armes à feu, même devant les corps transpercés de balles. Mais rien ne les a empêchés d'avancer. Et tout au long du chemin, ils sont été soutenus par la solidarité des associations, des étudiants, des syndicats et partis, des simples citoyens, l'un donnant de la nourriture, l'autre un hébergement, de l'essence pour les camions ou quelque chose pour les enfants.</o:p>

    Vous trouverez ci dessous articles et photos sur la Minga, ainsi qu'un album photo à  http://picasaweb.google.fr/CatherineGegout2/MingaIndigNeBogota#


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique