• « Y ap bat pou lavi » ils se battent pour la vie

    Les haïtiens travaillent, beaucoup, tout le temps, pour vivre. « Y ap fè mouvmen », mot à mot : ils font mouvement , se démènent. Les rues de Port au Prince fourmillent en permanence. Partout des hommes et des femmes portant sur la tête, le dos, des piles de produits, des paquets, des bassines, des plateaux. L’un vend des chapeaux suspendus en grappes à un bâton, qui des lunettes, lampes électriques, boissons, pâtés, beignets, slips, médicaments, bananes, pain… Un travail incessant, pour un revenu bien mince- la plupart travaillent pour le compte de quelqu'un d'autre.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :