• Stop au barrage géant sur le Xingu

    Voici un appel urgent que je vous transmets de la part du Mouvement Xingu vivant pour toujours, qui résiste contre le projet de barrage à Altamira, maintenant imminent, sur le Rio Xingu, affluent de l'Amazone. Ce mouvement réunit des associations, des peuples indigènes, l'Eglise.Il demande l'aide internationale sous forme d'envoi d'un courrier au Président Lula.
    Chers amis, Nous sollicitons votre appui contre la catastrophe environnementale annoncée pour le Rio Xingu, en Amazonie brésilienne – la construction du grand barrage hydroélectrique de Belo Monte. Les peuples du Xingu comptent sur votre solidarité. Merci d’envoyer la lettre ci-dessous par e-mail au Président de la République du Brésil, en précisant vos noms et qualités, ainsi que votre pays, avec copie à la Ministre Chef de la Casa Civil et au Mouvement “Xingu vivant pour toujours” (adresses mail ci dessous)

    O Movimento Xingu vivo para sempre

    protocolo@planalto.gov.br

    casacivil@planalto.gov.br

    movimentoxinguvivoparasempre@yahoo.com.br

    ------------------------------------------------------------------

    A l’Excellentissime Président de la République du Brésil, Monsieur Luis Inácio Lula da Silva

    Excellentissime Monsieur Le Président,

    Nous souhaitons exprimer, avec un caractère d’urgence absolue, notre désaccord avec la construction du barrage hydroélectrique de Belo Monte, sur le rio Xingu, au coeur de l’Amazonie brésilienne.

    Nous sommes solidaires des peuples indigènes, des populations traditionnelles et des centaines de personnes qui depuis 1989, à Altamira, s’expriment contre la construction de ce barrage.

    Nous ne pouvons être d’accord avec cette décision désastreuse qui:

    -       se propose de détruire quasi 1000 km2 de biodiversité, déchirant la forêt par des chantiers de travaux et de routes, déboisant et inondant les terres;

    -       va ouvrir la porte à la destruction de l’exceptionnelle diversité culturelle existante dans la région, qui réunit plus de dix ethnies, trois troncs linguistiques, y compris des langues menacées d’extinction, ainsi que des populations traditionnelles et quilombolas;

    -       va détruire le travail au total de plus de 30 000 personnes dont les maisons et terres seront inondées;

    -       - va détruire les ressources de pêche sur plus de 100 km du fleuve Xingu, en aval du barrage, et éteindre des espèces de poissons migratoires et quelônios;

    -       va provoquer une augmentation des maladies comme la malaria, la leishmaniose et des arboviroses inconnues. En plus des risques d’arboviroses, des études indiquent que la prolifération de moustiques agressifs mènera à l’apparition de véritables invasions, plus graves que celles qui sont apparues au barrage de Tucuruí;

    -       va enterrer ou inonder plus de 100 sites archéologiques et diverses cavernes;

    -       va introduire au coeur de la forêt plus de 50 000 personnes, travailleurs migrants, avec et sans emploi, qui après les travaux avanceront dans le territoire, provoquant davantage de déforestation et de destruction;

    Et il y a plus, Monsieur Le Président: est annoncée la vente de l’usine hydroélectrique, sans la licence environnementale prévue par la loi et sans entendre les populations indigènes, comme le prévoit la Constitution brésilienne, dont votre Excellence est le principal gardien.

    Monsieur le Président, nous constatons que le gouvernement n’évalue pas correctement la dimension de désastre socio-environnemental et de dégâts politiques, au niveau national et international, qui découleront de cette décision inconsequente, qui méprise les peuples de la forêt, les citoyens brésiliens conscients et la responsabilité environnementale.

    Nous ne pouvons accepter que le gouvernement réalise cette oeuvre pharaonique pour servir les intérêts de groupes, au détriment de milliers de personnes qui habitent le long du Xingu.

    Nous réclamons que Votre Excellence décide et annonce à la Nation et au Monde que votre gouvernement ne pactise pas avec les intérêts et lobbies préjudiciables au patrimoine social et environnemental du Peuple Brésilien. Nous réclamons que Votre Excellence soutienne le développement durable de la région, avec une responsabilité sociale, économique et écologique. Les Peuples du Xingu ne veulent pas la destruction de leur rivière et de leurs richesses. Ils veulent un Xingu vivant pour toujours.

    -------------------------------------------------------

    Version en portugais:

    Ao Excelentíssimo Presidente da República do Brasil, Senhor Luis Inácio Lula da Silva.

    Excelentíssimo Senhor Presidente,

    Vimos expressar, em caráter de absoluta urgência, o nosso inconformismo com a construção da barragem de Belo Monte, no Rio Xingu, no coração da Amazônia Brasileira. Estamos solidários aos povos indígenas, às populações tradicionais e às centenas de pessoas que, desde 1989, em Altamira, manifestam-se contra a construção desta Barragem. Não podemos concordar com esta desastrosa decisão que:

    - pretende destruir quase 1 mil km² de biodiversidade, rasgando a floresta com canteiros de obras e estradas, desmatando e inundando terras;

    - vai abrir a porta para a destruição da excepcional diversidade cultural existente na região, que reúne mais de 10 etnias, três troncos lingüísticos, inclusive com línguas ameaçadas de extinção, além de populações tradicionais e quilombolas;

    - vai destruir o trabalho acumulado de mais de 30 mil pessoas que terão suas casas e suas terras inundadas;

    - vai destruir os recursos pesqueiros de mais de 100 km do rio Xingu, à jusante da barragem, além de extinguir espécies de peixes migratórios e quelônios;

    - vai provocar aumento de doenças, como a malária, a leishmaniose e arboviroses desconhecidas. Além dos riscos das arboviroses, estudos indicam que a proliferação de mosquitos agressivos, levará ao aparecimento de verdadeiras pragas, mais graves do que as ocorridas na Hidrelétrica de Tucuruí;

    - vai soterrar ou inundar mais de 100 sítios arqueológicos e diversas cavernas;

    - vai introduzir no coração da floresta mais de 50 mil pessoas, trabalhadores migrantes, com e sem emprego, que depois da obra avançarão pelo território, provocando mais desmatamento e destruição.

    E tem mais, Senhor Presidente: - que anuncia o leilão da usina hidrelétrica, sem a licença ambiental prevista por lei e sem ouvir as populações indígenas, como reza a Constituição Brasileira, da qual Vossa Excelência é o principal guardião.

    Senhor Presidente, constatamos que o governo não está avaliando corretamente a dimensão do desastre socioambiental e do desgaste político, nacional e internacional, que decorrerão desta inconseqüente decisão, que despreza os Povos da Floresta, os cidadãos brasileiros conscientes e a responsabilidade ambiental. 

    Não podemos aceitar que o governo faça essa obra faraônica para atender interesses de grupos, em detrimento de milhares de pessoas que moram ao longo do Xingu.

    Conclamamos Vossa Excelência a decidir e anunciar à Nação e ao mundo que o seu Governo não compactua com interesses e lobbies lesivos ao patrimônio social e ambiental do Povo Brasileiro. Conclamamos Vossa Excelência a apoiar o desenvolvimento sustentável da Região, com responsabilidade social, econômica e ecológica. Os Povos do Xingu não querem a destruição de seu rio e de suas riquezas. Querem um Xingu Vivo para Sempre!


  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Avril 2009 à 12:11
    Demande une autorisation
    Bonjour, Je m'appelle May et j'ai un site sur les Amerindiens,avant j'avais un forum sur MSN depuis 6 ans "Le Bâton de Parole" je suis toujours à la recherche de l'actualité me permettez vous de mettre le lien sur le sujet "Stop au barrage géant sur le Xingu",et de mettre le lien de votre blog j'ai reçu l'information par une amie d'Arras merci de me donner une réponse cordialement May
    2
    Vendredi 17 Avril 2009 à 16:14
    Bâton de parole
    Bien sûr, tout ce qui pourra populariser cette campagne sera une aide précieuse pour eux amicalement
    3
    rachel
    Mardi 22 Septembre 2009 à 20:18
    campagne pas facile à trouver
    Bonjour, J'ai envoyé la lettre au destinataire. J'ai eu l'adresse de votre blog par un article paru sur le sujet dans l'humanité dimanche de cette semaine ..je pense (et espère) que beaucoup de personne ont fait de même. Seul hic....quand on arrive sur le blog il n'est pas évident du tout de trouver cette page. Ne serait-il pas possible d'ajouter un lien direct depuis la page d'accueil. Merci en tous cas de diffuser cette campagne.
    4
    rachel
    Mardi 22 Septembre 2009 à 20:18
    campagne pas facile à trouver
    Bonjour, J\'ai envoyé la lettre au destinataire. J\'ai eu l\'adresse de votre blog par un article paru sur le sujet dans l\'humanité dimanche de cette semaine ..je pense (et espère) que beaucoup de personne ont fait de même. Seul hic....quand on arrive sur le blog il n\'est pas évident du tout de trouver cette page. Ne serait-il pas possible d\'ajouter un lien direct depuis la page d\'accueil. Merci en tous cas de diffuser cette campagne.
    5
    LOPEZ
    Jeudi 9 Février 2012 à 18:32
    email
    Bonjour l'email movimentoxinguvivoparasempre@yahoo.com.br m'est revenue no delivery Les autres sont partis à destination. Même si je me réveille un peu tard, je me permets d'ajouter que je boycotterais les 32 produits agricoles brésiliens dont le Brésil est au 1er rang mondial de l'exportation (et j'espère que beaucoup d'autres me suivront) si malheureusement le barrage (en cours) se construit quand même. C'est triste à en mourir d'être impuissant à ce point !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :