• Salvador de Bahía

    C´est un monde à soi tout seul, bien différent des autres régions, mais qui les irrigue de sa culture. Dans ce port, ouvert sur le monde, l´interpénétration des courants de pensée a été forte. C´est aussi là que le métissage est le plus partie intégrante de la société, et qu´il est le plus marqué par les origines africaines. Jorge Amado disait il y a trente ans: ``Bahía cherche sa couleur´´. Elle continue à la chercher. Sourire, douceur, musique, bourdonnement de vie, Bahía a un charme prenant et très particulier. Un peuple bruyant, doux et coloré, très accueillant. Une impression de beauté et de force. Un monde de contrastes, où la pauvreté est aussi partout présente (voir plus loin, les petits métiers de Bahía). Les femmes, dans leurs costumes blancs, ont un port de tête et une dignité impériale mais d´une grande douceur.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :