• Le fleuve décide

    Ils disent : c'est le fleuve qui décide, on ne peut pas lutter contre le fleuve. C'est vrai que la puissance de ces eaux ocres, opaques, est impressionnante. On voit les rives se défaire, dégringoler par pans entiers dans le fleuve, qui charrie des masses de branchages et de troncs d'arbres ; on voit les gens déplacer leurs maisons de bois et de paille au fur et à mesure du recul rapide de la berge. Un village a construit une digue pour protéger son église, maintenant tout près de la rive. Peine perdue, rien ne résiste à l'Amazone. On voit aussi d'autres rivages se constituer par l'apport de ces multitudes de particules de terre charriées par le fleuve et qui lui donnent sa couleur.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :