• La vie doit continuer

    Notre guide, le responsable du centre social, nous parle des dégâts sur les enfants. Beaucoup ont des troubles psychologiques graves, des cauchemars. Son fils de 13 ans a vu son meilleur copain tué par l'armée israélienne qui lors d'une incursion dans les rues du camp a tiré sur les enfants. Son fils ne voulait plus sortir de chez lui, et est resté fortement traumatisé. Les enfants, sur la photo, vont à l'école. La vie doit continuer.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :