• La casa de farinha

    La "casa de farinha", local où on fabrique la farine de manioc, est un équipement indispensable dans chaque communauté, et parfois chaque famille. Le manioc est une nourriture de base, même si c'est en fait très peu nutritif. Il remplit l'estomac, et guère plus. Cette casa de farinha était sur l'igarapé Itapicuru, sur le rio Acará, dans la région de Belèm. L'endroit s'appelait Santa Maria 1. Ils produisaient la farine en sacs de 50 kg, pour leur consommation et pour vendre. A Belém, ils vendent 60 reals (20 euros) un sac de 50 kg. Ils vont au marché de Belèm 2 fois par semaine, ils apportent aussi des fruits, de la fécule, du tukupi (jus du manioc), le manioc, la feuille du manioc (voir l'article suivant sur sa curieuse utilisation).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :