• L'école, un droit bafoué

    Il y a des enfants partout. Pour l'école, c'est comme pour le reste, les pouvoirs publics ne leur portent aucun intéret. Bien sur le droit à l'éducation est inscrit dans la loi, mais dans la pratique ils n'ont rien. Ce sont eux qui prennent l'initiative de construire leurs écoles, qui trouvent les materiaux pour les construire de leurs mains. Mais ils n'ont pas pour autant de professeurs pris en charge par l'Etat ou la municipalite. Ce sont les parents qui se cotisent, et qui tant bien que mal donnent ce qu'ils peuvent aux instituteurs. Au Paraguay, l'analphabétisme est un véritable fléau. Il y a entre 20 et 30% d'analphabètes, mais pratiquement 60% d'analphabètes fonctionnels, qui peuvent écrire leur nom mais ne savent quasiment ni lire ni écrire. Et quand on voit les efforts de ces gens là pour donner une éducation à leurs enfants, le coeur se serre.

    Ici l'école de Limpio, pas encore finie. Jusque là ils ont fait la classe sous les arbres. Et l'effort qu'ils ont fait pour installer l'eau a retardé la fin des travaux.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :