• L'Autre Paris n° 6

    le numéro 6 (octobre-décembre 2007) de l'Autre Paris, journal des élu-es communistes de Paris est sorti. La rubrique "24heures avec..." est consacrée à mon activité d'élue... vous verrez, c'est sportif!

    Avec passion

     

     

    Paradoxalement, ce qui me plaît dans le mandat d’élu-e, c’est qu’on touche à tout ! Passer sans arrêt d’un type d’activité à un autre, d’un thème, d’un milieu à un autre, c’est enrichissant et passionnant.

     

    A condition de toujours se demander pourquoi nous le faisons, pour qui, avec quelle légitimité, au risque sinon de perdre de vue l’intérêt général, le sens du collectif.

     

    Alors quel est notre quotidien ?

     

    D’abord, pour un-e élu-e communiste, l’élémentaire est d’être aux côtés des gens, de ceux qui se battent, qui créent, qui inventent, qui veulent changer le monde. Des mal-logés aux sans-papiers, des intermittents du spectacle aux artistes des squatts ou aux écoles occupées, des salariés de la Samaritaine à ceux de l’hôtellerie-restauration ou de la Ville de Paris elle-même, des jeunes d’un quartier ou des étudiants en grève, sans compter la solidarité internationale…. En fait, d’être attentif à tout ce qui bouge dans la société, et de prendre en permanence l’avis des gens concernés. Comment réconcilier les gens avec la politique si les élus ne sont pas proches d’eux ?

     

    Cette présence, à la fois sur mon arrondissement, le 20e, et sur Paris, se double de multiples interventions individuelles, et il faut être très vigilant pour être à disposition des gens tout en n’étant pas un guichet à résoudre leurs problèmes à leur place …

     

    Il faut aussi participer aux responsabilités dans la gestion de la ville et la faire évoluer dans un sens toujours plus progressiste, en se battant pour une démocratie active et pour le service public. Notamment, et c’est très lourd, être membre d’une multitude de commissions et de conseils d’administrations : hôpitaux, écoles, SEM, Centre d’action sociale, Syndicats interdépartementaux etc… On ne peut pas tout assurer et on est bien obligé de faire des choix. Je mets dans mes priorités les conseils d’établissements scolaires, de la maternelle au lycée (j’en ai 5 !) ; notre présence est utile à la communauté scolaire qui souffre beaucoup trop encore de chaises vides !

     

    En parallèle, les élus doivent être aussi des bâtisseurs d’idées, et contrairement à ce que certains peuvent croire, le travail d’un élu est essentiellement politique. A partir de la connaissance du terrain, de l’échange et de la confrontation avec d’autres, citoyens, experts, chercheurs, l’élu contribue à faire évoluer les conceptions et les décisions, et à les porter publiquement, au Conseil de Paris et ailleurs. Pour les élu-es communistes de Paris, le débat public sur la conception de la ville, de la métropole et de son avenir, très visible au moment du débat sur le Plan local d’urbanisme, est un travail permanent. Il touche à tous les aspects sociaux, urbains, environnementaux de la vie de la capitale. J’y participe avec passion.

    Catherine Gégout, Conseillère de Paris, élue du 20e.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 10 Janvier 2008 à 11:13
    Bravo
    Bonjour. Je découvre ton blog que je trouve très bien. Je l'ai aussitôt placé comme favori dans une liste de liens sur mon blog que, j'espère, tu liras aussi. Bonne journée.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :