• Groupe de femmes (3): et les hommes ?

    Pendant la réunion, les femmes étaient assises par terre, le mari de la femme invitante faisait passer le lait de coco à la ronde. Seule la responsable répondait aux questions.

    Alors je leur ai demandé ce que ce groupe avait changé dans leur vie de couple, puisque là-bas, la femme, c'est la cuisine et les enfants. Et elles se sont toutes mises à répondre en même temps, en riant : au début, les hommes n'ont pas vu ça d'un bon œil, et puis finalement, ça a été une aide, pour les prêts d'argent, pour les légumes cultivés. Et maintenant ils sont au contraire fiers que leur femme participe à un groupe. Mais à ma question : est-ce que ça  a évolué pour la cuisine et les enfants ? elles ont éclaté de rire. Il y a encore du chemin à parcourir... mais ces groupes permettent aux femmes d'avoir leur propre espace.

    D'ailleurs les hommes ne demandent pas des groupes de quartier pour eux mêmes. Mais ils créent des groupes centrés autour d'une activité. A Mararikulam, il y a ainsi 114 groupes d'hommes, constitués sur des projets de micro entreprises.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :