• Evo calme mais défensif

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

    Dans la soirée, bref discours d'Evo Morales à la télévision, appelant au dialogue, rappelant l'illégalité du référendum, et le considérant comme un échec pour ses organisateurs, dans la mesure où il divise le peuple. Il tente de montrer en chiffres que le Oui n'a pas de majorité mais n'est franchement ni offensif ni convaincant. Le lendemain les journaux glosent sur ses propos, et il faut lire les insertions de l'intégralité du discours qu'il a fait mettre dans des journaux pour se faire une idée. Il appelle les Préfets au dialogue sur la base de la constitution qu'il doit soumettre au peuple. Cette meme constitution que justement ils refusent.En meme temps l'oligarchie de Santa Cruz risque de ne plus savoir quoi faire de cette victoire peut etre à <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Pyrrhus. Il"><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Pyrrhus.">la Pyrrhus.</st1:PersonName> Il</st1:PersonName> est évident qu'ils ne peuvent pas appliquer le statut qu'ils ont fait approuver. Que se passera-t-il quand les gens vont voir que rien ne change, que cette autonomie etait une coquille vide et surtout un instrument de pression sur Evo Morales ?

    Ici une affiche "Autonomie si, sans les mafias"

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :