• Et la machine à voter

    Le vote est électronique, mais chacun peut vérifier sur l'écran que le vote est bien celui qu'il a choisi; une fois le vote confirmé, un ticket sort, avec la mention du vote, et l'électeur met ce ticket dans une urne en carton. A la fin du vote, la moitié des urnes, définies par tirage au sort, font l'objet d'un dépouillement manuel pour contrôler les résultats du vote électronique. Deux précautions valent lieux qu'une, mais il y a beaucoup plus de contrôles qu'il ne serait nécessaire. La volonté politique qu'il ne puisse y avoir une quelconque mise en cause de la véracité du scrutin est évidente.

  • Commentaires

    1
    Rp
    Vendredi 29 Décembre 2006 à 15:53
    toujours sujet !
    comme quoi il n'y a quand même rien de tel que le vote manuel, et papier! Même les partisants des machines à voter en reviennent quand ils veulent honnêtement que ça soit vraiment sûr (devinez dans quel pays ce n'est pas la cas! et où même les entreprise qui fournissent les machines interdisent aux comission officielles l'accès au code source de leur programme!! au nom des fameux "droits de propriétés intellectuelles bien sur!!)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 30 Décembre 2006 à 10:49
    contrôles du vote
    Là il y a des audits dans tous les sens, avec la participation des partis: construction des machines,logiciel, transmissions etc...plus les observateurs, le tirage au sort des membres des tables etc... Plus transparent, connais pas!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :