• Commission des Droits Humains à Soacha

    A Soacha, une partie de la Minga continue à pied vers Bogota, quelques centaines restent pour assister à une réunion publique de la Commission des droits humains, pour entendre les témoignages de victimes. Le maire de Soacha, des parlementaires dont le député Président de la Commission des droits humains, qui a suivi la marche de la Minga depuis le début, et Gloria Ines Ramirez, sénatrice communiste du pôle démocratique. La Minga est représentée par Feliciano Valencia (sur la photo), conseiller majeur du CRIC (Conseil régional indigène du Cauca). Plusieurs heures de témoignages, certains insoutenables. Des « desplazados », familles de paysans  qui sont chassés par la guerre et les paramilitaires, et qui vont s'entasser dans les banlieues des villes après avoir tout perdu : leur maison, leurs terres, et pour beaucoup ont vu massacrer qui sa femme, qui son enfant, son frère, ses parents... Témoignage aussi des mères des 11 jeunes de Soacha, partis sur un espoir: « j'ai rendez vous pour un travail, je reviens tout à l'heure... »

    En suivant ce lien, vous trouverez une video de l'hymne de la garde indigène, suivie du discours (en espagnol) de Feliciano Valencia http://www.dailymotion.com/playlist/xqps9_cathgegout_colombie-soacha-feliciano-valenc


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :