• Finalement, on part. Santarem s'éloigne. Deux jours et deux nuits à passer ensemble jusqu'à Manaus. Dans l'autre sens, cela ne prend que 30 heures. On se retrouve tout à coup en communauté.

    votre commentaire
  • Une forêt de hamacs. En arrivant sur le bateau 6 heures à l'avance, il y a déjà une trentaine de hamacs installés. On accroche son hamac, puis d'autres et encore d'autres viennent s'accrocher. Les bagages sont par terre, sous les hamacs. Il ne semble pas y avoir de vols. Et quand on se couche, le pied de l'un s'appuie sur la tête de l'autre, l'épaule de l'un vient buter dans les côtes de l'autre. Si quelqu'un se balance, c'est toute la rangée qui s'y met. Alors il faut ruser : finalement j'accroche mon hamac bien au dessus, ce qui m'oblige à grimper sur des bagages pour sauter dedans. Mes fesses touchent presque la tête de la dame du dessous, et je dois m'emboîter avec les genoux de celle d'à côté. Mais bon an mal an, on tient tous.

    votre commentaire
  • Mais toutes les places ne se valent pas. C'est pour cela qu'il faut arriver très tôt. Ces hamacs là sont à l'arrière du pont inférieur, au dessus du moteur. Le mécanicien, lui, a des protections pour les oreilles... mais pas les passagers, qui sont soumis jour et nuit à un bruit infernal. Mais ils ne se plaignent pas.

    votre commentaire
  • Pour les repas, on repousse une rangée de hamacs, juste de quoi installer une table. Une première tablée s'installe, servie à la louche d'une tambouille qui faute d'être gastronomique, au moins ne rend pas malade... Et puis lavage à grande eau, une autre tablée s'installe. Et comme ça les 200 passagers sont nourris trois fois par jour dans ce petit espace.

    votre commentaire
  • Une bonne surprise. Les toilettes faisaient douche en même temps et l'eau, celle du fleuve, ne manquait pas! Du coup, c'était à peu près propre, pas d'odeurs. Il suffisait d'avoir la patience d'attendre son tour.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique